Actualités We Network

Actualités

Imprimer Email Twitter Linkedin Viadéo Plus
RSS

30/05/2018 Écosytème

Un Comité Stratégique de Filière dédié à l’Industrie Electronique !

Lors de la réunion de son Comité exécutif du 28 mai 2018, le Conseil National de l’Industrie (CNI) a officialisé la création d’un Comité Stratégique de Filière (CSF) consacré à l’Industrie électronique. C’est une reconnaissance du rôle clé de la filière pour l’économie française, vers le Smart World ! Retrouvez les grandes lignes du communiqué de presse.

CSF

 

Les Comités Stratégiques de Filière (CSF)

Les CSF sont désormais au nombre de 16 : automobile, chimie-matériaux, biens et consommation,… correspondent chacun à une filière identifiée comme stratégique pour l’industrie française. Bénéficiant d’un lien direct avec le Cabinet du 1er ministre, ils ont pour mission d’identifier de façon convergente les enjeux clés de la filière et les engagements réciproques entre l’État et des industriels moteurs, d’émettre des propositions d’actions concrètes et de suivre leur mise en oeuvre dans la durée.

La filière électronique qui est transverse à tous les secteurs d’activités économiques, ne bénéficiait pas de cette reconnaissance jusqu’à présent. Elle est désormais reconnue à part entière en tant que socle industriel stratégique majeur pour toute la filière française, depuis la vague des nouveaux objets connectés jusque dans l’accélération vers l’industrie électronique du futur.

 

Une décision obtenue grâce à la mobilisation des différents acteurs de la filière

En effet cette décision est en grande partie due à l’importante mobilisation de la FIEEC (Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication), des syndicats de sa branche électronique – l’ACSIEL (fabricants de composants d’équipements de test & mesure et de production électronique, présidé par Jean-Luc ESTIENNE / STMicroelectronics), le SNESE (sous traitance, présidé par Eric BURNOTTE / Alliansys) et le SPDEI (distribution industrielle, présidé par Pascal THALES) et de France Industrie.

Le comité sera présidé par Thierry TINGAUD, Président de STMicroelectronics France, qui sera accompagné par un Vice-président en la personne de Vincent BEDOUIN, Président du Groupe Lacroix – et bien sûr également Président de WE Network.

DeS8KNiX0AESpMj

Un nouvel élan pour l’Industrie Electronique

Les industries de la filière électronique se retrouvent donc au coeur du nouvel élan industriel national engagé dans la French Fab et constituent un vecteur puissant de développement qui confère aux centres de recherche et à l’ensemble de l’industrie (grands groupes, ETI, PME, start-ups) les clés de la croissance par l’innovation et la compétitivité.

  • D’ailleurs, Gilles SCHNEPP, Président de la FIEEC indique que :

 » La filière électronique est plus que jamais incontournable. Elle est au coeur de l’évolution des besoins des marchés automobile, aérospatial, industriel, IoT, et des nouveaux usages smart qui se développent. Ces grands enjeux sociétaux (environnement, santé, sécurité, loisirs) portent les investissements industriels de demain, c’est pourquoi le développement de la filière électronique est à la fois un enjeu stratégique et de souveraineté. « 

  • Pierre GATTAZ, le Président du MEDEF et de Radiall souligne pour sa part que :

« Au-delà de son caractère transversal, la filière électronique est un secteur de haute technologie. Elle constitue un domaine industriel à part entière avec ses propres enjeux d’investissements, de formation, de recrutement, de R&D, d’industrialisation et de chaîne logistique.  »

 

De nouveaux défis pour l’Industrie Électronique

En tant que socle industriel d’un monde toujours plus intelligent et connecté, cette industrie doit relever de nombreux défis qui seront chacun adressés par des projets structurants visant à :

  • Consolider les différents maillons de la chaîne de valeur de l’électronique,
  • Adapter les formations aux besoins des acteurs de la filière et à renforcer son attractivité,
  • Participer à la réindustrialisation du territoire,
  • Apporter des réponses à l’ensemble des industries implantées en France, demandeuses d’applications électroniques.

 

Cette reconnaissance vient s’inscrire également dans le travail mené par la filière de conception et de production électronique pour rassembler les acteurs industriels et multiplier les collaborations, comme matérialisé dans son plan d’action sous forme de Feuille de route « Vers l’industrie électronique du futur ».

 

WISE’Fab : Une feuille de route pour conduire la modernisation de la filière

Main Carré

La rédaction de la Feuille de route Industrie électronique du futur formalise un plan d’action pour la filière en sept chantiers prioritaires, de nombreuses actions sont en train d’être déployées par l’écosystème Grand Ouest. Une partie d’entre elles concernent ainsi la mise en mouvement de la filière nationale autour de sept chantiers :

  • Supply Chain
  • Compétitivité
  • Traçabilité
  • Roadmap Technologique,
  • Compétences/ Formation,
  • Relations des acteurs et Processus de Transformation.

ou

 

Revenir à la liste