Actualités We Network

Actualités

Imprimer Email Twitter Linkedin Viadéo Plus
RSS

3/07/2019 We Network

Les 5 prérequis pour optimiser votre production

bannière-newsletter-juillet-avec-slash

Vous souhaitez optimiser votre production pour gagner en performance ?  Sachez qu’avant même de débuter un projet de performance industrielle, il faut analyser l’existant.

Pour cela, notre expert en optimisation industrielle We Network vous propose 5 prérequis avant de lancer son projet de performance industrielle :

 

1.    Définir son objectif principal

Avant de débuter un projet de performance industrielle, il est important, comme pour n’importe quel projet, de définir un objectif quantifiable associé à un délai réalisable. En effet, il semble difficile d’imaginer une transformation ou un investissement dont la finalité n’a pas été clairement définie.

Cet objectif vous guidera ensuite sur les moyens et ambitions nécessaires pour l’atteindre.

Par exemple, vous pouvez vous fixer un objectif d’augmentation de votre chiffre d’affaires de 10% dans 1 an, un pourcentage de non-qualité externe inférieur à 3% dans 6 mois…

 

2.    Faire participer votre équipe

main rassemblées

Intégrer vos opérateurs à la démarche d’optimisation de votre usine / atelier leur permettra de s’impliquer dans le projet et de travailler avec vous.

De plus ce sont vos opérateurs, en contact constant avec la production, qui pourront vous donner toutes les informations utiles à la bonne réalisation du projet sur les processus, les produits et les problématiques rencontrées au quotidien.

Vos collaborateurs peuvent aussi avoir en tête des solutions aux problématiques car ils sont au cœur de la production.

Les impliquer et prendre en compte leurs retours est un gage de réussite certain pour votre projet de performance industrielle.

 

3.    Former une équipe complémentaire

Pour aborder votre projet de performance industrielle et atteindre vos objectifs, vous devez pouvoir compter sur votre équipe ! Vous ne devez pas chercher à former une équipe d’experts, mais une équipe pluridisciplinaire.

La complémentarité relationnelle de votre équipe peut être évaluée grâce à des tests de « personnalité ». Une équipe complémentaire est une équipe composée de profils différents qui s’équilibrent au quotidien dans leurs tâches et limite les risques de conflits.

 

4.    Analyser sa chaîne de valeur

Avant de se lancer dans un projet de performance industrielle, l’analyse de l’existant est de rigueur et notamment l’analyse de votre chaîne de valeur.

Pour analyser votre chaîne de valeur, vous devez décomposer toutes les actions liées à la production de votre produit (de la réception des matières premières à la pose chez le client final).

De cette façon, vous pourrez déterminer les actions qui apportent de la valeur au produit aux yeux du client final et comptabiliser le temps passé à réaliser ces actions à forte valeur ajoutée.

Si, sur la totalité du temps de production, vous passez beaucoup de temps à réaliser des actions à valeur ajoutée, alors votre chaîne de valeur est positive.

Au contraire, si beaucoup de temps est dépensé dans des actions qui n’ont pas de valeur aux yeux du client, il faut réduire ces actions pour gagner en performance et donc en rentabilité ! Toute action, tout mouvement, tout déplacement doit être, à l’extrême, générateur de valeur pour votre client.

 

5.    Réduire le temps de non-valeur ajoutée

homme avec gants qui polie un objet

  • La surproduction : document inutile, double saisie documentaire, stock de réserve…
  • L’attente : d’un matériel, d’un responsable…
  • Les déplacements, transports inutiles : les voyages à vide, les déplacement pour vérifier le stock…
  • Le processus excessif : programme informatique trop long et compliqué, processus complexes…
  • Le stock : capital immobilisé…
  • La non-qualité, les défauts : erreurs de dispensation, erreur de saisie de données…
  • Les gestes, mouvements inutiles : mauvaise ergonomie du poste, mauvais rangement…
  • Le gaspillage de compétences : employé surqualifié pour la réalisation d’une tâche, employé spécialisé allant chercher sa matière première et évacuant ses produits finis…

La surproduction est considérée comme le pire gaspillage en entreprise car il est générateur de tous les autres démons du gaspillage !

En résumé… 

Un projet de performance industrielle se construit avant même qu’il ne démarre. Analyser l’existant avec un œil objectif permet de gagner du temps et d’obtenir des résultats rapidement.

Vous souhaitez en savoir plus sur la performance industrielle et comment optimiser votre usine ?

 

Revenir à la liste