Actualités We Network

Actualités

Imprimer Email Twitter Linkedin Viadéo Plus
RSS

29/06/2018 We Network

Retour sur… Les défis de l’avion plus électrique

Néopolia et WE Network, en partenariat avec EMC2 accueillaient les acteurs de l’avionique le 12 juin dernier pour des échanges d’expériences autour des nouvelles technologies électriques appelées à se généraliser dans l’avion. Témoignages d’Airbus, du systémier Safran et de l’IRT St Exupéry de Toulouse.

 

Airbus, le tout électrique dans toutes ses avioniques demain ?

 

Projet E-Fan X2 d'Airbus

Après quelques années de tests et d’expérimentations, Airbus présentait un retour d’expérience sur ses acquis et ses projets. À l’heure actuelle le projet principal en la matière est l’E-Fan X, un démonstrateur d’avion à propulsion hybride prévu pour 2020.

Mais c’est toute la feuille de route d’Airbus pour créer à terme des avions entièrement propulsés par l’énergie électrique qui faisait l’objet de focus technologiques grâce à Etienne FOCH, Directeur groupe de la prospective.

 

Vers l'avion plus électrique_2018_06

 

L’IRT Saint Exupéry et Safran : des visions et des technologies qui se complètent

Les développements de l’avion plus électrique – et demain 100% électrique – se confronte à des limitations et enjeux technologiques très importants : densité d’énergie dans les batteries, dans les équipements de génération d’énergie et d’actionnement, optimisation des architectures de propulsion, augmentation des niveaux de tension et des contraintes afférentes (vieillissements, effets Corona, …), optimisation des masses par une plus grande intégration des équipements, …

L’Institut de Recherche Technologique (IRT) Saint Exupéry à Toulouse a lancé trois importants programmes de recherche collaborative : HighVolt, mais aussi Feline (Fiabilité ÉLectronique INtEgrée) et ePowerDrive. Les projets étaient présentés par Ludovic YBANEZ, responsable des technologies de puissance et d’intégration sur l’avion du futur au sein de l’IRT Saint Exupery.

 

Site web IRT Jules Verne 2018

Les entreprises du Grand Ouest présentes découvraient les détails de ces nombreux projets, avant la présentation finale de SAFRAN, sous-traitant de rang 1 sur ces technologies. Olivier GOSSELIN, Directeur électrique et mécatronique chez le systémier français, concluait ainsi les échanges avant un cocktail partagé dans les locaux du Technocampus Ocean !

 

Revenir à la liste