Actualités We Network

Actualités

Imprimer Email Twitter Linkedin Viadéo Plus
RSS

17/11/2017 Écosytème, We Network

Nantes : retour sur le séminaire l’Électronique 3D dans toutes ses dimensions

Resized_20171109_162431

Dans le cadre des journées technologiques WISE’Days, WE Network organisait le 9 novembre dernier la journée technique « l’Électronique 3D dans toutes ses dimensions » à l’ICAM de Nantes en partenariat avec CAP’TRONIC, le CEA Tech et PC2A.

Plusieurs acteurs incontournables,  fabricants d’électronique 3D étaient présents sur l’événement : 3DPLUS, CEA LITEN, NP CAPELEC, Groupe Sintex NP,  IMEC,  CTO – S2P, HARTING MITRONICS et ELLIPTIKA-GTID.

L’électronique 3D, ça sert à quoi ?

L’objectif de ce séminaire était de présenter les principales technologies d’intégration 3D – électronique rigide (utilisé principalement pour les voitures ou encore les téléphones), flexible (éclairages oled par exemple) ou déformable et de faire un état des lieux de la maturité de ces technologies et de quelques cas d’utilisation réussie.

L’électronique 3D se développe de plus en plus car elle permet une intégration de fonctions électroniques complexes, l’électronique classique ne permettant pas de s’adapter à toutes les contraintes d’encombrement. Elle permet pour chaque produit de :

  • Contenir plus de composants pour un encombrement réduit
  • Ajouter des nouvelles fonctionnalités électroniques
  • Optimiser les coûts de développement du système

ecran-flexible-nanofil-3_s

Concept d’écran flexible par Apple

Des entreprises leaders réunies le 9 novembre à Nantes

De nombreux acteurs incontournables, fabricants d’électronique 3D étaient venus présenter l’état de l’art sur l’électronique 3D, auprès de 80 participants :
3DPLUS, entreprise internationale proposant des solutions électronique 3D pour le secteur industriel, la sécurité et l’aéronautique.
CEA LITEN, laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies Nouvelles et des nanomatériaux.
NP CAPELEC, spécialiste dans la transformation des matières plastiques.
Groupe Sintex NP, spécialiste en métallo-plasturgie et plastronique.
IMEC,  centre d’expertise en nano-électronique.
CTO – S2P, entreprise de services dédiés à la Plastronique.
HARTING MITRONICS, entreprise spécialisé en électronique 3D pour les capteurs, les antennes ou encore les éléments de chauffage.
ELLIPTIKA-GTID,  entreprise proposant des expertises en conception EM 3-D pour les antennes.
DOLV5Y1W0AAJb-F

Ces expertises rassemblées permettaient de réaliser un tour d’horizon tous azimuts sur cette technologie qui se développe.

Un marché de l’électronique 3D en pleine expansion !

L’électronique 3D était encore perçu il y a peu comme des technologies très avancées et adaptées que dans certains cas très précis. Le MID (Molded Interconnect Device) et l’IME (In mold electronic) sont désormais matures et disponibles en production. Les développements sur l’électronique imprimée, flexible et extensible intéressent de plus en plus les industriels qui intègrent de l’électronique dans leurs produits souples.

Ces technologies ne remplaceront pas l’électronique 2D pour tous les usages – les produits à surface plane se marient très bien avec l’électronique classique ; mais elles se justifient lorsque l’électronique traditionnelle ne peut pas fournir la fonction demandée.

 

 

 

Revenir à la liste