WISE : Le projet du campus de l’électronique – Recherche Formation Innovation en Pays de la Loire

WISE, le RFI électroniqueAccompagner le développement de la filière électronique du Grand Ouest et son rayonnement à l’échelle européenne et internationale

Le projet s’articule autour de quatre domaines d’innovation, véritables passerelles entre les savoir-faire académiques et industriels de la Région (et du Grand Ouest) et le développement de nouveaux marchés et usages :

  • objets connectés pour les marchés professionnels
  • smart sensors (capteurs intelligents)
  • smart power (énergie pour l’électronique et électronique pour l’énergie)
  • matériaux pour les intégrations hétérogènes

Fort de la démarche de structuration de la filière électronique régionale et de l’annonce en juillet 2013 de la création du campus de l’électronique, il a été confié au cluster We Network de porter WISE, la feuille de route de la démarche Recherche – Formation – Innovation pour la filière électronique professionnelle du Grand Ouest.

 

Ce projet évalué à une hauteur de 18 M€ est financé par la Région des Pays de la Loire, Angers Loire Métropole et par les contributions de l’ensemble des acteurs comme le fléchage de poste d’enseignant chercheur, de bourses spécifiques, d’équipements…

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Schéma de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation 2014-2020 de la Région des Pays de la Loire qui  souhaite accompagner les thématiques fortes de son territoire en favorisant des démarches intégrées Recherche – Formation – Innovation (R-F-I).

L’ambition de WISE ainsi que le plan d’actions associé ont été présentés et validés lors du Comité de Pilotage du 23 octobre 2014.

 

L’ambition à l’horizon 2020

 « Faire des Pays de la Loire et du Grand Ouest une terre d’excellence européenne pour la maitrise du développement et de la production de Systèmes Intelligents Intégrés pour les marchés professionnels».

campus-electronique-2020

Le campus électronique en 2020

 

Les partenaires

La convention de partenariat de WISE signée le 27 avril 2015 regroupe les partenaires principaux suivants :

logos-partenaires-rfi-electronique-professionnelle

La Gouvernance

Pour suivre le programme et le bon déroulement de ce projet, la gouvernance de WISE est assurée par 3 entités : le comité de pilotage, le comité d’experts et le Conseil Scientifique et Technique(CoST).

Le comité de pilotage

Il permet aux différents partenaires de suivre l’évolution du programme et la bonne utilisation des ressources apportées WISE. Les membres du comité de pilotage sont :

  • Les financeurs du programme

La Région Pays de la Loire – Paul JEANNETEAU et Stéphanie HOUËL
Angers Loire Métropole – Christophe BECHU et Michel BASLE
Angers Technopole – Jean-Pierre BERNHEIM et Christophe. ANGOT

  • Les contributeurs

Université d’Angers – Christian ROBLEDO et Philipe SIMONEAU
Université du Maine – Rachid EL GUERJOUMA et Laurent BOURQUIN
Université de Nantes – Olivier LABOUX et Frédéric BENHAMOU
ESEO – Olivier PAILLET
Ecole Centrale de Nantes – Arnaud POITOU
ENSAM – Jean QUESSADA
IFSTTAR – Philippe TAMAGNY
CNRS – Clarisse DAVID et Claude JARD

  • Les administrateurs du collège 1 de We Network

EOLANE – Thierry SACHOT
INES – Jean-Paul BOULEY
LACROIX ELECTRONICS – Vincent BEDOUIN
LCO – Paul LUPPI
THALES – Nicolas BERTHOU

 

Le comité d’experts

Deux experts internationaux, référents dans les domaines de l’action WISE, ont pour principales missions de :
- au lancement de l’action : d’apporter leur vision stratégique, de valider les orientations prises par les acteurs WISE et d’être le garant de la qualité des actions à réaliser ;
- au bilan intermédiaire fin 2017 : de vérifier le bon déroulement de ces actions, de réorienter si nécessaire les travaux à venir, de valider le plan d’actions prévisionnelles ;
et à la fin du programme, en juin 2020 : de valider les différents livrables issus des actions de WISE et de vérifier la mise en œuvre de ce programme.

Les membres du comité d’experts sont :

  • Jean Didier LEGAT – Expert en microélectronique est Docteur en microelectronique. Co-fondateur et vice-président d’ I.R.I.S ( Image Recognition Integrated Systems). Depuis 1990, il est professeur d’Electronique à l’Université catholique de Louvain, en Belgique.

 

  • Luc FRECHETTE – Expert en Microsystèmes Electromécaniques (MEMS), est ingénieur, Professeur Agrégé et titulaire de la Chaire de Recherche du Canada en Microfluidique et Microsystèmes Énergétiques de l’Université de Sherbrooke. Il dirige le Laboratoire de Microingénierie des MEMS du Département de génie mécanique de l’Université de Sherbrooke, au Canada.

 

  • François REPTIN : Responsable du segment d’intégration/métier – composants pour la DGA

 

 

Le Conseil Scientifique et Technique(CoST)

Il assure la mise en œuvre opérationnelle,  la gestion, l’animation, le pilotage et la supervision des projets de WISE.
Les membres du CoST sont :

ISTIA – Fabrice GUERIN (Président du CoST)
WE NETWORK – Vincent BEDOUIN (Vice-président du CoST)
EOLANE – Jérôme COLIN
LACROIX ELECTRONICS – Thierry NEVEU
THALES – Patrice GRANDGEORGE
TRONICO – Patrick COLLET
ESEO – Guy PLANTIER
IETR – Jean François DIOURIS
IFSTTAR – Vincent LE CAM
IREENA – Mohamed MACHMOUM
LAUM – Kosai RAOOF

 

Les actions d’envergure

Trois projets d’envergure associés aux domaines d’innovation devront permettre de faire émerger des actions concrètes (projets collaboratifs, thèses, formations continues…).

Ces projets sont pilotés par un industriel et un binôme d’académiques :

Objets connectés (WISE avec RFI numérique)

IETR – Sébastien PILLEMENT
IRCCyN – Olivier-Henri ROUX (RFI numérique Atlanstic 2020)
LACROIX ELECTRONICS – Stéphane GERVAIS

Smart Sensors

ESEO-IETR  – Mohamed LATRACH
LAUM – Stéphane DURAND
THALES – Loïc FUCHÉ

Smart Power

IREENA – Jean-Christophe OLIVIER
ESEO – Eric CHAUVEAU
TRONICO – Patrick COLLET

 

Contact

Patrick PLAINCHAULT
Directeur scientifique
We Network

02 41 73 07 45
Contact email

Les chiffres de la filière Electronique Professionnelle

En région des Pays de la Loire, la filière électronique professionnelle compte environ 25 000 emplois industriels, 3 900 étudiants en formation initiale et 250 chercheurs.